Aux portes du XXe siècle

Le 13 octobre 2019 de 16h00 à 17h00

La Sirène (Paimpol)

TPLF 2016 4

Strauss, Sibélius, Kodaly, Enesco, et Jean Cras, amiral compositeur breton

Par le Trio Paul Le Flem (Violon, alto, violoncelle)


Dans ce concert le Trio Paul Le Flem nous fait entendre 5 compositeurs nés durant la deuxième partie du XIXème siècle qui vont être témoins des grands conflits mondiaux .

Leurs sources d'inspiration sont des plus variées.
Une chanson à boire pour l'allemand Richard Strauss, pour George Enesco l'hymne Roumain, Zoltan Kodaly le hongrois puise dans les musiques tziganes alors que le finlandais Jean Sibélius nous entraine dans l'imaginaire des contes et légendes scandinaves.

Quant au breton Jean Cras (amiral, inventeur et compositeur de génie), il nous propose un voyage de Lorient vers l'orient à bord de son navire le Lamotte-Picquet.« Nous avons à cœur de promouvoir les compositeurs bretons », indique Aldo Ripoche, directeur artistique de l’Académie Paul Le Flem, « Jean Cras était l’un de ceux-ci. Il a passé sa vie à composer tous types d’œuvres, opéra, symphonies, musique de chambre, musique sacrée… tout en poursuivant sa carrière dans la marine nationale ». Tandis que la plupart des compositeurs bretons se réfèrent toujours à leur Bretagne natale, l’oeuvre de Jean Cras est tournée vers la mer, intégrant même des éléments de la musique extra-européenne rencontrée au cour de ses voyages, ce qui était très nouveau pour cette époque. « Connu par beaucoup pour les outils destinés à faciliter la vie des navigateurs, Jean Cras a composé l’ensemble de ses œuvres au cours de ses navigations, muni d’un clavier piano réduit qu’il emportait à bord », relate Aldo Ripoche, « son Trio à cordes a été ainsi achevé sur le croiseur Lamotte Piquet. » Pas étonnant que les marins non musiciens soient également ouverts à sa musique : « on a l’impression d’être à bord ».