top of page
Le voyage d'hiver (Schubert)
Le voyage d'hiver (Schubert)

jeu. 01 août

|

Eglise de Loguivy

Le voyage d'hiver (Schubert)

Dans une formation inhabituelle avec un accompagnement à l'accordéon classique (Pascal Contet) , les lieder de Schubert sont magnifiquement interprétés par le ténor Xavier de Lignerolles. PT : 20 € - TR : 16 € - Gratuit pour les moins de 13 ans.

Heure et lieu

01 août 2024, 21:00 – 22:30

Eglise de Loguivy, 8 Rue de la Jetée, 22620 Ploubazlanec, France

À propos de l'événement

Winterreise est une succession de vignettes, d’états psychologiques, de moments atmosphériques où le seul repère temporel est celui de la profonde dichotomie entre passé (les souvenirs qui submergent le narrateur) et présent. Le début du voyage est clair ; le premier lied, Gute Nacht, nous le conte. L’amour a fané bien vite, tout comme les fleurs, et le narrateur se remet en chemin. Il avait cru n’être plus un étranger, mais ce n’était qu’une illusion ; il est dorénavant définitivement seul, condamné à une errance sans but, tandis que la nature hostile se fait le reflet de la désolation de son cœur. Au fil de l’œuvre, des images plus ou moins symboliques tissent un réseau serré de résonances, dessinent la topographie de ce voyage hivernal : neige et glace (no 3, 4, 6, 7, 8, 20, 22, 24), vent qui fait grincer la girouette (no 2) ou tomber les feuilles des arbres (no 16), corbeaux effrayants (no 8, 11, 15) et chiens grondants (no 1, 17, 24), trompeurs feux follets (no 9 et 19), paysages déserts... Ce voyage sans direction, ce Wandern douloureux ne trouve ni apaisement ni achèvement ; malgré les rêves récurrents de mort du narrateur, le dernier lied nous propose une fin « ouverte », où le joueur de vielle, double du héros (et seul personnage rencontré du cycle), représente le rivage où vient heurter la douleur sans cesse revécue et racontée.

Partager cet événement

bottom of page